Harley-Davidson et cinéma un amour qui dure

easy rider

Depuis les années 60 Harley-Davidson est mise en scène dans le 7ème art. Des éléments comme des hommes virils, de grosses bécanes et des jolies filles assurent le succès des films de bikers.

Si en France, Brigitte Bardot a été l’icône sexy de la Harley, c’est surtout le cinéma US qui utilise l’image de noss cylindrées comme support pour un film.


Easy rider reste le film de référence des bikers. A travers un road trip mythique, il représente toute la philosophie de liberté et de contradiction que pouvaient afficher les motards.

Depuis, de nombreux films comme Bande de sauvages ou des séries telles que Sons of Anarchy mettent en scène de grands gaillards au cœur tendre. Voici une liste non exhaustive de films vrombissants pour voir de nos belles Harley en mouvement en restant au chaud en hiver…

L’apparition de la Harley sur grand écran, dans les années 60

Attention, erreur fréquente !

Ceci n'est pas une Harley-Davidson !
Ceci n’est pas une Harley-Davidson !

Aussi étonnant que cela puisse paraître, le tout premier film de bikers ne mettait pas en scène la Harley Davidson mais une Triumph, au travers de L’Équipée sauvage de Laslo Benedek, avec Marlon Brando chef de bande d’un groupe de blousons noirs qui sèment la pagaille partout où ils passent.

Les films sur les Harley-Davidson mettent en scène des gangs de bikers sans foi ni loi, qui abusent de l’alcool, vivent du trafic de drogue, commettent de nombreuses infractions comme des vols et règlent leurs comptes dans la violence.

Les réalisateurs s’inspirent de vrais gangs existants. C’est le cas de Lee Madden pour le film Hell’s Angels 69, dont certains acteurs comme Sonny Barger membre fondateur du chapter d’oakland joue son propre rôle.

Hell’s Angels (les Anges de l’enfer), appelés également Les démons de la violence, est un groupe de motards américain présent dans 27 pays, dont en France. Filière du crime organisé, avec la revente de produits illicites et le vol, ce gang inspire pour le tournage de films sur les bikers à la fin des années 60.

La motocyclette
La motocyclette

Si le cinéma américain exploite à fond le filon de films de bikers, le cinéma français s’en inspire également, avec La Motocyclette. Ce film franco-britannique de 1968 met en scène une femme Marianne Faithfull nue, sous sa combinaison de cuir, qui aime enfourcher sa Harley Davidson, cheveux au vent. On y voit un Alain Delon torride, qui n’est pas en manque d’imagination pour dévêtir la jeune femme…


Easy Rider, le film culte

Un vent de liberté souffle aux premières notes de la chanson Born to be wild du groupe Steppenwolf, musique du film américain, Easy rider. Réalisé par Dennis Hopper,  ce film de 1969 met en scène Peter Fonda, Dennis Hopper et Jack Nicholson, qui refont le monde à leur façon.

On y voit deux facettes de l’Amérique des années 70. Le mouvement hippie est une communauté pleine d’espoir et qui cherche à révolutionner le monde à travers des idéaux, que partagent les bikers.

En parallèle, ces derniers sont confrontés à la vision puritaine et traditionnelle de la population et des autorités, qui les voient d’un mauvais œil. Ils sont perçus comme des bêtes noires en raison du trafic de drogue, une vie instable et l’absence de contrainte.  Bien plus qu’un film de deux potes sur des Harley, c’est une satire de la société américaine de l’époque, qui refuse de s’ouvrir et d’aller vers le progrès. Un film incontournable !

Electra Glide in Blue

Electra glide in blue
Electra glide in blue

Quand on pense aux Harley, on les associe à l’image de grosse bécane noire avec des chromes étincelants. Pourtant, la Harley était également du côté de la loi, car les policiers de la brigade routière roulaient avec le modèle Harley-Davidson Electra Glide avec un démarreur électrique.

Ce film américain de 1973 de James William Guercio met en scène un policier de la circulation qui voit son rêve de devenir inspecteur de brigade criminelle réalisé à la mort d’un vieillard, sur lequel il va pouvoir mener l’enquête. Ce film a été nommé à la Palme d’or du festival de Cannes en 1973.

Dans la bande annonce, vous trouverez un clin d’œil sympathique à Easy Rider. A voir d’urgence.

Le succès sans faille de Harley-Davidson au ciné, dans les années 90 / 2000

Harley Davidson and the Marlboro Man

A l’instar du duo Terence Hill et Bud Spencer, Mickey Rourke et Don Johnson forment un duo complice dans le film américain de 1991, Harley Davidson et l’Homme aux santiags (Harley Davidson and the Marlboro Man).

Au programme, une course poursuite, entre les méchants et les gentils qui ne le sont pas autant qu’on aimerait. La Harley Davidson a toute sa place dans ce film, aux côtés des nombreuses bagarres et des jolies filles.

Un T800 sur une Harley, Terminator 2

Terminator 2 !
Terminator 2 !

Même année en 1991, le film événement de James Cameron, Terminator 2 Le jugement dernier, met en scène dans une course mythique, Arnold Schwarzenegger sur une Harley.  Voici l’extrait que les fans peuvent se passer en boucle.

Ghost rider, la Harley tout feu tout flamme

Vous voulez voir une Harley Davidson qui a un look d’enfer ? La moto de Ghost rider est juste unique. Dans le film américain de 2007, Nicolas Cage est un cascadeur motocycliste qui a pactisé avec le Diable en personne, qui est incarné par Peter Fonda.

Ghost rider
Ghost rider

En vendant son âme, il se transforme en Ghost Rider, mais il ne deviendra pas pour autant, le fidèle serviteur de Méphistophélès (le Diable).

La comédie Wild Hogs

Envie d’une comédie légèrement potache sur les bords ? Le film américain de 2007, Wild Hogs ou « Bande de sauvages » en France met en scène 4 copains,  John Travolta, Tim Allen, Martin Lawrence et William H. Macy, qui ont la quarantaine et qui sont bien installés dans leur petite vie.

Ils décident de bousculer leurs habitudes et de partir à l’aventure dans l’Ouest des États-Unis, durant laquelle ils vont faire des rencontres improbables et se révéler à eux-mêmes. A regarder sans prise de tête !

Hell Ride, une production de Quentin Tarantino

De 2007, le film de Larry Bishop est une sombre histoire de vengeance, suite au décès de la maîtresse du président du gang de bikers les “Victors”, contre les “666”.

Comme dans beaucoup de films de bikers, si la Harley a toujours une place de choix, Hell ride contient de nombreuses scènes avec des femmes dénudées et de l’alcool. Ames sensibles s’abstenir !

La Harley, une vedette des films Captain America

La mythique moto est souvent mise à l’honneur, avec les films Captain America.  En effet, dans les films américains sortis en 2011 et 2012, First Avenger et Avengers, avec Chris Evans et Scarlett Johansson, le modèle WLA8 apparaît.

Dans Captain America : Le Soldat de l’hiver, film US de 2014, Chris Evans conduit une Street 750. Voici les coulisses du tournage durant lesquelles on voit les séquences du film et la moto.

La Harley-Davidson dans les séries télévisées

La Harley Davidson a une place de choix dans la série US de 2008, Sons of Anarchy de 7saisons. Charlie Hunnam et Ron Perlman sont les personnages principaux du gang de bikers éponyme de la série, qui règnent sur la ville de Charming en Californie, en contrôlant le trafic d’armes.

On y voit des truands qui peuvent commettre les pires atrocités en plein jour et qui ont, paradoxalement, des valeurs comme la famille et la solidarité entre bikers, ce qui rend les héros attachants malgré tout.

Bien moins populaire, la série québécoise Le Dernier Chapitre s’inspire de gangs réels, comme les Rock Machine, les Bandidos et encore Hells Angels. Sont mis en scène un gang de motards canadiens les Triple Sixers et la guerre des gangs pour savoir qui aura le contrôle du trafic de drogue au Québec.

2 Commentaires

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *